19 avril, une date unitaire

 

19 avril : FAISONS CONVERGER NOS REVENDICATIONS !

Retraités, actifs : ENSEMBLE LUTTONS !

tract unitaire 19 04 2018

Animé par la seule volonté de répondre aux intérêts individuels de quelques « premiers de cordée », aux revendications du MEDEF, Macron,  le gouvernement et la majorité parlementaire s’inscrivent dans une remise en cause profonde de notre modèle de société.

Salariés ou travailleurs dit autonomes, privés d’emploi, retraités, jeunes, nos droits, nos conquis sociaux, sont violemment attaqués pour protéger les privilèges et milliards accumulés par une minorité de privilégiés, leur permettre d’en accumuler encore plus au détriment de l’intérêt général. C’est ainsi empêcher une juste répartition des richesses créées par le travail.

La CGT propose à toutes et tous d’agir le 19 avril pour une alternative de progrès social autour :

• De l’amélioration du pouvoir d’achat, des pensions et des minima sociaux sur la base d’un SMIC à 1 800 euros.

• Du développement de l’emploi de qualité et la réduction du temps de travail à 32 heures.

• De l’obtention de droits collectifs de haut niveau prévus dans des conventions collectives ou des statuts.

• Du développement d’une industrie et de services publics qui répondent aux besoins des populations.

Une première journée de convergence des revendications

Ces dernières semaines, des initiatives d’actions avec des grèves et manifestations ont été organisées dans plusieurs entreprises, secteurs professionnels avec des manifestations dans la Nièvre comme en France.

Les retraités et les salariés des EHPAD étaient fortement mobilisés dans l’unité le 15 mars dernier. Ils étaient des milliers dans les rues. Les uns aspirent – à juste titre – à des niveaux de pensions leur permettant de vivre dignement, et les autres à travailler dans des conditions décentes.

Le 22 mars, les salariés de la fonction publique, des entreprises publiques auxquels s’étaient joints des délégations d’entreprises privées, étaient en grève et plus de 1 500 manifestaient à Nevers pendant que les cheminots battaient le pavé parisien.

Le 23 mars, les salariés de Carrefour se sont mobilisés contre le démantèlement du groupe orchestré pour répondre aux seules exigences de rentabilité des principaux actionnaires.

Le 29 mars, les salariés de Vallourec agissaient pour le maintien de leur emploi industriel.

Rémunération PDG de Vallourec : 1 825 354 €                        

     Rémunération moyenne ouvrier : 18 999 €                                  

     700 000 € d’aide de l’Etat, délocalisation en Chine et au Brésil,

suppression de 1 700 emplois industriels en France dont 227 dans la Nièvre.                

Des actions diverses pour le maintien de nos services publics hospitaliers de proximité dans notre département…

Depuis le 3 avril, une mobilisation massive des cheminots est engagée pour le service public ferroviaire qui reçoit de plus en plus de soutien de la population. Toutes ces actions montrent que les salariés, les retraités, les jeunes ne s’en laissent pas conter. Ils exigent une autre action politique du gouvernement et que le patronat réponde à leurs revendications dans les entreprises.

Sur les lieux de travail, la CGT vous invite à faire part de vos revendications, de ce qu’il vous faudrait pour et bien travailler, faire un travail de qualité, être reconnu-e-s, bien vivre de votre travail, d’aller interpeller les directions pour obtenir satisfactions.

Décidez ensemble des formes d’actions pour participer aux manifestations organisées dans la Nièvre ce 19 avril.

Pour la CGT, toutes ces luttes – comme celles en construction – nécessitent un grand rendez-vous d’actions interprofessionnelles et unitaires.

La CGT appelle les salariés du privé et du public, la jeunesse et les retraités à participer massivement à la journée d’actions, de grève et de manifestations le 19 avril prochain.

 

NEVERS : départ 10 h, gare SNCF.

COSNE : départ 15 h, gare SNCF.

 

 

tract unitaire 19 04 2018

 

Parce que les attaques contre les salariés, actifs ou retraités, contre les salariés du privé et des services publics, contre les fonctionnaires, contre la jeunesse, les privés d’emploi, n’ont jamais permis d’améliorer la situation de chacune et chacun bien au contraire, ENSEMBLE disons à Macron et son gouvernement que SES REFORMES et LOIS pour LES RICHES ON N’EN VEUT PAS !

RASSEMBLONS-NOUS POUR FAIRE ENTENDRE :

nos exigences de pouvoir travailler, bien faire son travail, vivre de son travail et sa retraite, pouvoir se former tout au long de sa vie,
nos exigences de service public et développement industriel, nos exigences de progrès social pour toutes et tous, d’un juste partage des richesses créées par le travail des salariés.

Décidons de la grève

Participons nombreux aux manifestations

Nevers 10 h départ gare SNCF

Cosne 15 h départ gare SNCF

Retrouvons-nous ensemble cheminots, personnels des EHPAD, hospitaliers, éducation,
industrie, commerce, finances publiques…

La colère des retraités!

Prendre dans la poche des pauvres pour donner aux riches
Voilà ce que le Président de la République appelle de la solidarité : quelle honte !

tract usr le 19 avril 2018

 

 

 

.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.