De l’utilité du pont des Cornats

Les salariés victimes de la fermeture du pont des Cornats

 

Le pont des Cornats est situé sur la voie communale n°1 de Cossaye.

Depuis avril 2012, sur une décision du maire de la commune, celui-ci est fermé à toute circulation, y compris aux piétons.

Cela oblige les salariés et services à faire un détour qui rallonge considérablement leurs déplacements professionnels.

Ce conseil municipal s’évertue à ne pas respecter l’article L.141-1 du statut de la voirie et de son entretien obligatoire par l’article L.2321-2 du code général des collectivités territoriales.

Malgré les démarches d’une association dont l’UL CGT Sud-Nivernais est adhérente, auprès de la Communauté de communes Sud-Nivernais, conseil général, conseil régional, députation, Sénat, préfecture, jusqu’au ministère de l’Egalité des territoires et du Logement, le maire continue de ne rien vouloir faire pour la réouverture obligatoire et nécessaire de cet ouvrage à la circulation.

Qui fait respecter les lois de la République française ?

Qui se soucie du bien-être de l’ensemble des usagers ?

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *