Douarnenez-Decize, même combat

manif_d_elusA Douarnenez, 5 000 personnes, soutenues par de nombreux élus, ont manifesté leur mécontentement face aux menaces de fermeture d’un service de leur hôpital.

Ils étaient près de 5 000 à défiler samedi 6 décembre dans les rues de Douarnenez avec un seul mot d’ordre, celui de la défense de l’hôpital. Ils craignent que la disparition éventuelle du service de chirurgie ambulatoire ne soit qu’un début.

Le comité des usagers de l’hôpital dénonce la disparition éventuelle du service de chirurgie ambulatoire, qui s’accompagnerait selon eux de la fermeture d’autres services et activités.

Recherche désespérément

L’hôpital cherche désespérément un nouvel anesthésiste pour pourvoir le poste vacant au 1er janvier 2015. Sans nouveau médecin anesthésiste le service de chirurgie ambulatoire est condamné. L’Agence régionale de santé et l’Union hospitalière de Cornouaille envisageraient de concentrer cette activité à Quimper, ce qui obligerait les patients à effectuer plus de 30 km pour réaliser des examens pratiqués aujourd’hui à Douarnenez. La direction conteste cette volonté de fermeture mais ne trouve pas de candidat.

Comme à Decize, c’est l’hôpital de proximité qui est menacé ; petit à petit, les services sont mis en difficulté sur un point crucial (Decize : la stérilisation ; Douarnenez : un poste d’anesthésiste). Les habitants seraient alors obligés d’aller chercher à plusieurs dizaines de kilomètres le même service médical.

La CGT est partout présente pour défendre l’hôpital de proximité :

un service public pour NOTRE santé et non pour leur politique volontariste de destruction du service public avec le passage de notre santé au « privé » et tout ce que cela incombe : dépassements d’honoraires (système non pratiqué et non praticable dans le service public), sans parler du « tiers payant » de nos hôpitaux qui ne sont pas encore dans le tout-privé.

(D’après le compte-rendu de FR3 Bretagne.)

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *